Accueil > Associations > Solidarité > Secours Catholique

Secours Catholique

Le Secours Catholique a été fondé par Mgr Rodhain en 1944.

À cette époque il y avait de nombreuses misères de toutes sortes et pas mal de désordre.

Le besoin se faisait sentir d’une structure à l’échelon national, voire international, pour coordonner les efforts et partager les moyens.
Le Secours Catholique a répondu à ce besoin en France. Dans d’autres pays, des associations dites "Caritos" existaient ou se sont créées et l’ensemble a constitué une fédération qui existe toujours. On l’appelle Caritos lnternationalis, la charité internationale.
Il y a des Caritos locales dans presque tous les pays où il y a des catholiques, même s’ils ne sont qu’une petite minorité, comme en Irak, en Turquie, en Russie, etc.

Le Secours Catholique s’appelle aussi Carites France.
(Association 1901 qui a son siège à Paris, 106 rue du Bac.)
Elle est reconnue d’utilité ou publique. Elle a dans chaque département une délégation plus ou moins importante animée par deux ou trois permanents salariés assistés de nombreux bénévoles.

Dans toutes les communes un peu importantes il y a aussi une équipe de bénévoles.
Mais il n’y a qu’une association et une caisse centrale, ce qui n’empêche pas, bien entendu les responsables locaux d’avoir une petite caisse de service et d’en disposer dans l’esprit de l’association.

Créé pour faire face à une situation d’urgence, le Secours Catholique reste essentiellement un organe d’assistance urgente. Il n’a ni grands desseins, ni plans à long terme, et n’entend pas se substituer aux organismes sociaux de l’Etat.
Il travaille en "bouche-trou", au ras des besoins.
Sa référence est l’Évangile c’est dire que, dans la mesure de ses moyens, son activité s’étend à quiconque est dans le besoin, sans aucune considération de race ni d’opinion.

Quelle que puisse être l’efficacité des services d’État, il restera sans doute toujours des trous à boucher, tant au niveau de la vie quotidienne qu’à celui des grandes catastrophes, à l’occasion desquelles il donne toute sa mesure et collabore étroitement avec les Caritos des pays intéressés

Pour le canton de Plestin, la responsable d’équipe est Mme Odette Le Meur (3 Lichevan, Lanvellec Tel. 02 96 35 15 94) à à la maison des services - place Park an Dour.

Il y a deux permanences par mois, l’une à Plestin le 1er jeudi, de 14 h 30 à 16 h 30, à la salle des jeunes du presbytère, l’autre à Ploumilliau, le 3e mardi aux mêmes heures, dans la maison de "l’Eau vive"